Menu

Réglez vos honoraires en ligne

Rapide et sécurisé, payez vos honoraires en ligne et gagnez du temps.

Je paye en ligne

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Maître DESBOIS, avocat de victimes, défend leurs droits et s'oppose à la correctionnalisation des faits constitutifs d'un crime

Maître DESBOIS, avocat de victimes, défend leurs droits et s'oppose à la correctionnalisation des faits constitutifs d'un crime

Le 12 octobre 2018

Maître Sarah DESBOIS assiste les victimes et défends leurs intérêts notamment en s'opposant à la correctionnalisation quasi-systématique des faits de nature criminelle (braquage, viol).

En effet, il est fréquent que le Parquet décide de poursuivre des auteurs d'infractions criminelles devant le Tribunal Correctionnel en minimisant la qualification des faits.

Pour séduire les victimes, il est souvent indiqué que cette démarche permet d'accélérer le processus judiciaire et donc le jugement des auteurs.

Pour autant, il s'agit surtout d'augmenter les statistiques de performance dans la gestion des dossiers par le parquet.

Ne nous leurrons pas, le bénéficie d'une action devant un Tribunal correctionnel pour une victime est différent de celui devant une juridiction d'Assises puisque l'auteur encourt une peine moindre.

Ce choix du Parquet peut paraître choquant quand l'auteur est inscrit dans un cheminement délinquant.

Cela prive, en outre, la victime d'un procès à la hauteur des faits qu'elle a subis.

Encore récemment, Maître Sarah DESBOIS a obtenu gain de cause devant le Tribunal Correctionnel qui s'est déclaré incompétent pour statuer sur des faits de nature criminelle.

Le résumé des faits est consultable en suivant le lien ici et .